Colloque

Colloque

Publié le 31/01/2020

L'Acepp ALPE 04 organise un colloque le 30 avril 2020 à Manosque sur le thème "Le cadre national, un nouvel élan" avec la présence de Sylviane Giampino et la participation de Lynda Noiseux, formatrice à l'Acepp74-73, entre autre !

Accueil à partir de 8h
9h - Ouverture en musique
9h15 - Sylviane Giampino - “La ligne claire du Cadre National : l’Enfant”

Psychologue et psychanalyste (Paris), présidente du Conseil de l’enfance et de l’adolescence, vice-
présidente du Haut Conseil de la famille, de l’enfance et de l’âge, auteure de “Nos enfants sous

haute surveillance”, “Les mères qui travaillent sont-elles coupables ?”, “Refonder l’accueil du jeune enfant” et “Pourquoi les pères travaillent-ils trop?”
“Mon ambition est que ce rapport soit dépecé,
pillé, utilisé par tous ceux que le jeune enfant
concerne », déclarait Sylviane Giampino le 9
mai 2016, lors de la remise de son rapport à la
ministre en charge de la Famille, de l’Enfance et
des Droits des Femmes. La mise en œuvre du
Cadre National pour l’accueil du jeune enfant, dans tous les lieux d’accueil de la petite enfance, serait aujourd’hui en passe d’être inscrite dans la loi. De 2015 à aujourd’hui, quelle est l’histoire politique de cette construction, mais aussi la conception du développement de l’enfant et de la place des adultes défendue par le Cadre ? Et aujourd’hui, quels possibles nous sont ouverts ?

10h00 - Laurent Bachler – “Faut-il vouloir le bonheur des enfants ?”

Professeur de philosophie, formateur pour l’accompagnement des équipes et auteur sur les ques-
tions relatives à la relation éducative, de la petite enfance à l’adolescence.

Nous semblons nous accorder aujourd’hui sur
l’importance de l’éducation des enfants. Il faut
ainsi leur accorder de l’attention, du temps et
les accompagner dans leur développement.

Mais si l’on s’interroge beaucoup sur le « com-
ment » les accompagner et les éduquer, on questionne moins le « pourquoi ». Quelle fin réelle ou idéale vise le processus éducatif ? Que voulons-nous pour les enfants dont nous prenons soin ? S’agit-il de leur bonheur ?

L’éducation consisterait dès lors à apprendre à
être heureux. Mais cela s’apprend-il comme
toute autre compétence? Il semble difficile
d’apprendre à un enfant à être heureux comme on lui apprend à marcher ou à parler. Par ailleurs, le bonheur n’est peut-être pas l’horizon ultime de toute éducation. Mais alors quelle serait cette fin vers laquelle tend l’éducation et qui conditionne la forme que l’on donne à cette éducation ?

10h45 - Pause musicale // Café, croissants, musique... Coin du libraire et dédicaces


11h15 - Lynda Noiseux - “Et les professionnel.le.s dans tout ça ?”
Coordinatrice d’une crèche et d’une microcrèche parentale en Haute-Savoie, Lynda Noiseux a
aussi été plusieurs années coordinatrice de l’ACEPP74. Elle intervient régulièrement en formation,
toujours dans un lien fort avec le vécu de terrain.
Aujourd'hui vivre avec les enfants au quotidien,
c'est espérer “développer leur haut potentiel”,
c'est aussi “ne pas se laisser déborder” par les limites et “s'inscrire dans une discipline positive”. Vivre aujourd'hui avec les enfants au quotidien ce n'est plus cheminer avec les parents, se questionner ensemble, mais devenir expert en parentalité, prescrire les bonnes solutions pour être un coach efficace.

Reconnaître l'enfant comme sujet devient com-
plexe et requiert du temps alors que les pédagogies commerciales deviennent des innovations, des injonctions! Quel tourbillon pour les pros !

Elles sont la parole de l'enfant alors pourquoi tant
de silence?

12h00 - Tombola pédagogique // Abonnement, jeux, DVD, livres...gagnez, et repartez avec
des aides précieuses pour la bonne mise en œuvre du Cadre National ! Participation gratuite
avec votre inscription à la journée !


12h15 - Pause repas - Repas libre
13h45 – Reprise en musique


14h00 - Nathalie Chatel, Bérangère Cohen - “Des bottes et des cirés à la crèche"
Bérangère Cohen est chargée de mission à l’ACEPP 38 et s’occupe notamment de l’animation du réseau et du soutien technique des structures. Suite au projet « Grandir en Europe », projet européen croisant les regards sur l’accueil de la petite enfance dans 4 pays européens, elle a travaillé la thématique de l’extérieur, en lien avec les structures du réseau et en formation.

Nathalie Chatel est infirmière, à l’Envol, crèche parentale de Coublevie qui en s’inspirant des pra-
tiques de Finlande, a intégré la vie en extérieur pour les tout-petits dans son quotidien.

Le “rapport Giampino” le met en avant, le jeune
enfant a besoin du contact avec la nature pour
se développer sereinement. Au sein de l’ACEPP
38 et dans différentes crèches du réseau, suite
au projet européen et à une visite en Finlande, la thématique de la vie en extérieur a été travaillée de diverses manières : Pourquoi sortir ?

Comment lever les freins à la pratique de l’ex-
térieur ? Comment et que faire concrètement avec les tout-petits ? À l’Envol, l’extérieur est investi au quotidien.

14h45 - Prof Irene Dittrich - "Quels progrès concernant la qualité de l'accueil ?"
Professeure des Universités de Potsdam et de Düsseldorf, porte-parole du « Studiengangstag Pädagogik der Kindheit » (organisation politico-professionnelle des cursus d’études de la pédagogie de l’enfance). Publications : « Qualité pédagogique dans les établissements d’accueil de jeunes enfants. Un catalogue national de critères » et « Développer la qualité pédagogique. Instructions pratiques et modules de méthodes pour travailler avec le catalogue national de critères »

En Allemagne, c’est en 2004 que les 16 Länder
ont élaboré et mis en place des Bildungs-und Erziehungsempfehlungen – des cadres communs pour l’accueil du jeune enfant. Depuis, la professionnalisation dans la petite enfance a beaucoup progressé, mais il reste encore du chemin à faire. Comment la mise en œuvre de cadres de référence a-t-elle concrètement permis une montée en compétence sur le terrain ?

Quel impact constate-t-on sur la formation
ainsi que sur la reconnaissance des métiers de la petite enfance ? Comment l’évaluation a-t-elle été mise en place ? Que peut-on retirer de cette expérience allemande 15 ans après ?

15h45 Sylviane Giampino - “Des intentions à la gestion...de la mise en pratique”
La prise de conscience politique des réalités et enjeux de la qualité de l’accueil, et de l'importance
des 1000 premiers temps du jeune enfant, peut-elle trouver des cohérences avec les logiques
gestionnaires de son pilotage et de sa mise en œuvre en pratique pour tous les enfants?


16h30 - On se quitte, musicalement
Vérifiez avant de partir que vous n’avez rien oublié sous votre siège !

Date limite d’inscription : 15/04/2020
Tarif journée : 180€ prise en charge employeur Individuelle : 60€
En recherche d’emploi, étudiant (justificatif) : 40€

ALPE ACEPP04
Tel: 04 92 34 52 97 – E Mail : asso.alpe@orange.fr

Organisme de Formation n°93040028904

Toutes les actualités